Des aides à l’emploi wallonnes plus simples et plus accessibles

Depuis la 6e réforme de l’État, une partie significative des aides à l’emploi a été régionalisée. Et simplifiée !

Depuis le 1er juillet 2017, la Région wallonne a réformé ses aides à l’emploi. Cette réforme de plus de 1,6 milliard d’euros est importante par son ampleur : elle touche tous les publics et tous les secteurs d’activité.

Nous avons pris une part très active dans cette réforme tant au niveau de sa conception que de sa mise en œuvre. Que ce soit au comité de gestion du Forem ou au GPSW (Groupe des partenaires sociaux wallons), nous y avons défendu les intérêts des T/PME.

Pour nous, l’enjeu était clair : rendre les aides à l’emploi plus lisibles et plus efficaces pour les employeurs.

Précédemment, plusieurs mécanismes de financement se chevauchaient pour une même aide (activation, réduction de cotisations sociales, subvention,….). De même, le nombre important de types d’aides à l’emploi différents (43 !) rendait ces aides peu lisibles pour les entrepreneurs. Enfin, derrière un même mot (jeune, durée d’inoccupation,….) se cachait parfois des définitions différentes, et une complexité sans nom.

L’UCM a, avec l’ensemble des partenaires sociaux, recherché une plus grande accessibilité des aides pour une meilleure utilisation de celles-ci pour les entreprises qui en bénéficient.

Les aides ont ainsi été recentrées autour de quatre cibles :

  1. les jeunes ;
  2. les personnes sans emploi ;
  3. les travailleurs de plus de 54 ans ;
  4. les T/PME.

Il s’agit d’une part de diminuer le coût du travail lors de l’embauche de jeunes ou de personnes plus éloignées de l’emploi et d’autre part, d’aider les entreprises à supporter un coût salarial plus élevé pour les travailleurs âgés.

Nous avons par ailleurs défendu l’existence d’une aide spécifique visant à aider les T/PME à engager de nouveaux travailleurs.

Les dispositifs les moins pertinents ont été supprimés.  La fusion de dispositifs ou de notions ciblant un même public a été effectuée, permettant ainsi une réelle simplification lors de la prise de connaissance des aides existantes.

La réforme favorise l’usage de l’informatique permettant d’une part, une première information sur les aides dont vous pouvez bénéficier en tant qu’employeur et d’autre part, l’accomplissement des formalités en ligne.

Dans quelques mois, nous procéderons, avec vous, à une évaluation afin de vérifier que les objectifs de la réforme ont été respectés et que vos intérêts sont défendus. Le cas échéant, nous proposerons des améliorations du dispositif au Forem, afin d’encore mieux répondre à vos attentes

Pour en savoir plus :

  • Le site réalisé par l’UCM pour découvrir les aides régionales à l’emploi : ucm.be/aides-emploi
  • Avez-vous droit aux aides Impulsions ? Utilisez le calculateur du Forem pour le savoir

 

About Geneviève BOSSU

Manager au service d'études, je suis spécialisée dans les matières sociales (emploi, formation et droit du travail). Je défends les intérêts des entrepreneurs et des PME dans ces domaines en Région wallonne (Le Forem, Ifapme, ...) et en Région Bruxelles-Capitale (Actiris, Bruxelles Formation,...) ainsi qu'aux niveaux des grands secteurs fédéraux (commissions paritaires n°100, 200, 201, 336, ...) et fonds sectoriels LIBERFORM, CEFORA,...).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *