Le Forem, aussi au service des entrepreneurs

pexels-photo-70292 (1)Le nouveau contrat de gestion du Forem vient d’être signé. Il court jusqu’en 2022 et a été négocié avec les organisations représentatives présentes au comité de gestion. L’UCM en fait partie. Nous y avons fait valoir les attentes des chefs de TPE et de PME.

Pour préparer le nouveau contrat de gestion, nous avons interrogé nos affiliés chefs d’entreprises (TPE et PME). Le Forem est connu par la quasi-totalité des patrons (96,4 %), principalement pour la diffusion des offres d’emploi (90,3 %) et l’aide au recrutement (78,1 %).

Si 49,1 % des chefs de PME utilisent prioritairement la méthode du “bouche à oreille” pour embaucher, près d’un sur trois compte sur le Forem (31,7 %). C’est considérable et il est donc essentiel pour l’emploi en Wallonie que la collaboration entre l’organisme public et les petites entreprises soit bonne.

Le contrat de gestion le réaffirme : la mission première du Forem est de faire se rencontrer l’offre et la demande, et de former les demandeurs d’emploi afin qu’ils puissent trouver leur place sur le marché du travail.

Lors de la négociation, nous avons prôné une approche segmentée des services offerts aux entreprises en insistant sur la nécessité de prendre en compte la taille de l’entreprise. En effet, les chefs de T/PME ont besoin de pouvoir bénéficier de services gratuits, mais aussi sur mesure avec une orientation clients.

Pour aller plus loin :

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.