Les accès à la profession doivent être maintenus


La Flandre a annoncé son intention de supprimer en grande partie les accès à la profession. Si Bruxelles a un plan d’action*, en Wallonie, la réflexion est en cours. Nous venons de rappeler notre attachement à ce système. Une opinion partagée par l’ensemble des partenaires sociaux wallons qui viennent de rendre un avis en ce sens au gouvernement wallon.

Pourquoi ? Parce que cette réglementation :

  • offre aux consommateurs une protection en garantissant les qualités minimales du professionnel ;
  • veille à la sécurité de toutes les personnes concernées par l’exécution de ses activités;
  • garantit que les entrepreneurs disposent d’un minimum de connaissances en gestion afin de pouvoir démarrer avec succès leur activité et de limiter le risque de faillite.

Mais le système n’est pas parfait et nous souhaitons  quelques améliorations :

  • D’abord, pour les compétences de gestion, limiter le recours à un préposé (une autre personne que le chef d’entreprise) à des cas exceptionnels, mais permettre dans tous les cas le démarrage d’une activité moyennant un accompagnement et le suivi d’une formation.
  • Ensuite, remplacer les jurys centraux par une validation des compétences selon un timing réaliste.
  • Enfin, développer un système de certification complémentaire permettant aux entrepreneurs les plus expérimentés et formés d’être reconnus comme tels.

* Lire “La Région bruxelloise a déjà son plan d’accès à la profession”

About Isabelle Morgante

Chargée de Communication chez UCM depuis 2009 et aujourd'hui responsable de la communication digitale. Je veille à mettre en lumière le travail et l'expertise des conseillers du service d'études, toujours au service des entreprises wallonnes et bruxelloises.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.