Accès des PME aux marchés publics : l’exemple bruxellois

Mettre en relation les PME et les acheteurs publics est un bon moyen pour faciliter l’accès des petites entreprises aux marchés publics. La Région bruxelloise le fait via son nouveau répertoire d’entreprises en ligne. Un outil à développer en Wallonie.

Comment fonctionne ce répertoire ? D’une part, il permet aux acheteurs publics de déposer les offres qui ne nécessitent pas de publication. Comprenez, les marchés de moins de 30.000 € HTVA.

D’autre part, il permet aux entreprises de s’inscrire pour améliorer leur visibilité auprès des pouvoirs adjudicateurs tout en ayant un meilleur aperçu de la commande publique bruxelloise.

Une plateforme pour entrer en contact

En 2017, la Région de Bruxelles-Capitale avait déjà obligé toutes ses institutions à informer les entreprises de la publication des marchés publics entre 30.000 et 135.000 €. Allant ainsi un cran plus loin que les seuils de publicité européenne et belge consacrés par arrêté royal. Néanmoins, UCM déplorait alors que cela ne s’impose pas en-dessous des 30.000 €, c’est-à-dire pour les marchés concernant le plus souvent des T/PME !

Problème à présent résolu avec la nouvelle plateforme, qui n’est pas pour autant destinée à la passation des marchés publics. Celle-ci est davantage un tremplin pour entrer facilement en contact avec les interlocuteurs adéquats.

Et en Région wallonne?

L’équipe lobby UCM a sensibilisé chacun des ministres rencontrés à la nécessité de rendre les marchés publics wallons accessibles aux PME wallonnes : l’important étant aussi de renforcer le BtoB au sud du pays.

Outre les recommandations déjà appuyées (harmonisation des cahiers des charges, allotissement des plus gros marchés, raccourcissement des délais de paiement, obligation de publication électronique pour les marchés qui atteignent 30.000 €), un répertoire d’entreprises, à l’instar de celui de Bruxelles, nous semble aussi devoir être mis en place en Wallonie.

L’administration wallonne a demandé à UCM un retour quant aux points d’amélioration du nouveau portail wallon des marchés publics. C’est donc dans ce cadre que nous lui demanderons, entre autres choses, de s’inspirer des initiatives bruxelloises.

About Daphné Sior

Convaincue que « le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer », je m’intéresse naturellement aux entrepreneurs, créateurs de valeur dans un monde qui bouge sans cesse. En tant que conseillère au sein du Service d’Etudes et de Lobby, et principalement en charge des matières économiques, j’agis en faveur d’un environnement favorable et d’un soutien (financement et accompagnement) efficace à nos PME !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.