Période d’essai, encore un essai…

Défendre et représenter les entrepreneurs, c'est le job de UCM MouvementPériode d’essai, le retour ? On l’attend ! Et nous le redirons lors de la prochaine réunion des partenaires sociaux (Groupe des 10), du 17 mai prochain.

En octobre 2014, le Gouvernement Michel avait donné aux partenaires sociaux la mission de faire le point sur la suppression de la période d’essai. Pour nous, les choses sont claires : le retour de la clause d’essai est demandé par plus de 90 % des chefs de TPE-PME francophones (cf. étude UCM de juillet 2015)

Qui sont les gagnants de la suppression de la période d’essai ?

  • Pas les travailleurs qui sont moins souvent embauchés en contrat à durée indéterminée. On observe une forte augmentation des contrats à durée déterminée (CDD) et de l’intérim depuis la suppression de la période d’essai.
  • Pas  les employeurs qui ont vu augmenter leurs charges administratives et financières. Éh oui, l’intérim et le renouvellement des CDD ont un coût.

Notre position est claire : Nous demandons la réinstauration d’une période d’essai, durant les 6 premiers mois du contrat de travail permettant à chacune des parties de rompre ce contrat avec un préavis réduit à sept jours.

C’est ce qui existait auparavant pour les employés et qui serait étendu aux ouvriers, harmonisation des statuts oblige.

Qu’en pensent les partenaires sociaux ? Ils n’arrivent pas à s’accorder.  Dernière tentative de conciliation : la réunion du “Groupe des 10” le 17 mai prochain.

Et après ?

Si les partenaire sociaux ne trouvent pas d’accord, il reviendra au monde politique de prendre les choses en main pour restaurer la période d’essai. Nous n’imaginons pas un autre choix.  Et nous défendrons ce point de vue jusqu’au bout.

[bctt tweet=”La Belgique est, à ce jour, le seul pays européen qui ne connaît pas de période d’essai. ” username=”@UCMMouvement”]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.