Wallonie : de nouvelles aides et des secteurs oubliés

On les attendait avec impatience depuis la fin du mois de septembre, elles sont maintenant là : l’intervention directe dans la perte de revenus et l’indemnité horeca-loisirs. Mais depuis, il y a eu un “reconfinement”. Quid pour tous les autres secteurs impactés?

Depuis ce lundi 16 novembre et jusqu’au 15 décembre inclus, la plateforme wallonne des indemnités covid vous permet d’introduire des dossiers de demande pour les derniers nés du gouvernement wallon. Mais concrètement, quelles sont les conditions pour y prétendre ?

Une indemnité sur mesure en fonction du chiffre d’affaires et de l’emploi

Pour les PME et les indépendants :

  • à titre principal uniquement;
  • qui ont au moins une unité d’établissement en Wallonie avant le 1er juillet 2020;
  • qui justifient un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 40 % de celui du 3e trimestre 2019, comprenez : une perte de chiffre d’affaires de 60 % par rapport au même trimestre de l’année passée;
  • qui sont actifs dans un des 33 codes NACE répertoriés ci-dessous.

Les codes suivants sont repris : 47.810, 47.820, 47.890, 49.310, 49.320, 49.390, 56.210, 56.302, 59.140, 74.109, 74.201, 74.209, 77.293, 77.294, 77.296, 77.392, 79.110, 79.120, 79.901, 79.909, 82.300, 90.011, 90.012, 90.021, 90.022, 90.023, 90.029, 90.031, 90.032, 90.041, 90.042, 93.211, 93.299.

Ils ont droit à une indemnité équivalente à 30 % de leur chiffre d’affaires, avec des plafonds maximaux, et selon leur niveau d’emploi :

  • 0 équivalents temps-plein : 3.000 à 5.000 €;
  • 1 à 9 ETP : 3.000 à 10.000 €;
  • 10 à 49 ETP : 3.000 à 20.000 €;
  • 50 ETP et plus : 3.000 à 40.000 €.

Les starters (entreprises et indépendants créés entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020) auront quant à eux droit à un montant forfaitaire de 3.000 €, sauf s’ils savent prouver une perte plus conséquente. Les moyens de preuve sont encore en cours de définition.

Une indemnité horeca-sports-parcs d’attraction par paliers en fonction de l’emploi

Pour les PME et les indépendants

  • à titre principal ou complémentaire;
  • qui ont au moins une unité d’établissement en Wallonie avant le 19 octobre 2020;
  • qui sont actifs dans un des 19 codes NACE répertoriés ci-dessous

Les codes suivants sont repris : 56.101, 56.102, 56.301, 56.309, 93.110, 93.121, 93.122, 93.123, 93.124, 93.125, 93.126, 93.127, 93.128, 93.129, 93.130, 93.191, 93.192, 93.199, 93.212.

Ils auront droit à une indemnité forfaitaire par paliers selon le niveau d’emploi :

  • 0 ETP : 3.000 €;
  • 1 à 4 ETP : 5.000 €;
  • 5 à 9 ETP : 7.000 €;
  • 10 ETP et plus : 9.000 €.

Remarque importante : si vous êtes éligible aux deux indemnités, il vous faudra faire un choix définitif lors de l’introduction de votre demande.

UCM passe ces dispositifs au crible

À la surprise générale, le reconfinement a été annoncé depuis plus de 15 jours, et la Wallonie ne semble toujours pas avoir adapté ces aides aux dernières restrictions.

Où sont les commerces de détail non-alimentaires, les coiffeurs et les esthéticiennes dans tout ça ? Mais aussi tous les fournisseurs de ces secteurs fermés ?

Le gouvernement wallon doit revoir sa feuille de route rapidement pour y inclure tous les secteurs visés par les restrictions imposées depuis le second confinement.

Comment ? Notre proposition du mois de mars est toujours d’actualité : ne pas tenir compte des codes NACE mais uniquement de la baisse de chiffre d’affaires. Ce qui permettrait de coller à la réalité que connaissent nos entrepreneurs.

Vous vous rappelez du discours de notre Premier ministre ? Les Régions doivent agir dans la même logique de « ne laisser personne de côté ».

About Daphné Sior

Convaincue que « le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer », je m’intéresse naturellement aux entrepreneurs, créateurs de valeur dans un monde qui bouge sans cesse. En tant que conseillère au sein du Service d’Etudes et de Lobby, et principalement en charge des matières économiques, j’agis en faveur d’un environnement favorable et d’un soutien (financement et accompagnement) efficace à nos PME !

3 thoughts on “Wallonie : de nouvelles aides et des secteurs oubliés

  1. Bonjour
    Quand je rentre mon numéro de TVA.
    Ça me dis que j’ai pas droit aux aides.
    Quel honte.
    Toutes tout le Monde se cache derrière leur ordinateur soient chez eux où au bureau.
    Certaines ont rien n’a foute des indépendants.
    Le principal c’est le leur bien être et leur salaire.
    Je regarde vivacité se mercredi matin .
    Il parle des indépendants.
    C’est la catastrophe 55 % des indépendants touche rien actuellement.
    Ça vas être de pire en pire.
    Comme ont n’est pas aider les indépendants se tournent dans le travail au noir.
    Beaucoup d’indépendance auront pas le choix..
    Sinon c’est la mort assuré de L’Indépendant.

    Bien à vous..

    1. Bonjour,

      Comme explicité dans l’article, nous comprenons votre désarroi et mettons tout en oeuvre pour que tous les secteurs visés par les fermetures obligatoires soient indemnisés.
      A l’heure actuelle, les codes NACE listés ne reprennent pas le vôtre (96.093).

      Soyez assuré que nous continuerons à représenter tous les indépendants et à insister auprès des décideurs pour que personne ne soit laissé de côté.

      Bien à vous,

  2. J’ai oublié.
    J’ai reçu une réponse de ucm hier pour le droit passerelle du mois septembre.
    Un mois pour répondre si j’avais droit où pas . En plus réponse négative.
    Donc pour le mois octobre et novembre il faudrait 3 mois je pense.
    Puis décembre 6 mois ..
    Merci pour les belles paroles du gouvernement où de là Wallonie des aident qui arrive jamais sauf aux grosses entreprises bien grasse..
    Voici mon code Nace 96093.

    Gardé la pêche. 👍🤗

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.