Taxe kilométrique à Bruxelles : pas maintenant, pas comme ça

Le projet de taxe kilométrique ou péage urbain dévoilé par le gouvernement bruxellois tombe à un mauvais moment.

Depuis le début de la législature, le débat fait rage sur la taxe kilométrique intelligence. Nous avons déjà partagé plusieurs fois notre avis, notamment sur ce blog. Le dernier article date du 15 octobre dernier et nous avions clairement expliqué pourquoi ce n’était pas le moment d’instaurer de nouvelles charges pour les entrepreneurs qui subissent la crise de plein fouet.

Ce jeudi 3 décembre, alors que nous étions entendus en commission bruxelloise spéciale Covid-19 en tant que président de Brupartners Entrepreneurs Indépendants, nous apprenions la sortie du gouvernement sur le sujet. Pourtant, un courrier avait été adressé au Gouvernement bruxellois le 18 novembre 2020 rappelant l’inadéquation tant du timing que du modèle d’un tel péage urbain. Courrier resté sans réponse.

 

Notre position n’a pas changé d’un iota. Et nous l’avons fait connaître via l’envoi d’un communiqué de presse. En résumé : l’annonce de ce péage est malvenue et précipitée. Les alternatives à la voiture restent insuffisantes pour les navetteurs. Elles sont pratiquement inutilisables pour de nombreux entrepreneurs, notamment ceux qui visitent ou livrent leurs clients. Cette réalité doit être prise en compte.

Ajoutons également qu’il est incompréhensible que la Région bruxelloise, géographiquement minuscule, ne se concerte pas avec la Flandre et la Wallonie. S’il faut décourager les usages non indispensables de la voiture, une solution commune et intégrée aux trois Régions est une évidence.

 

L'auteur.e de cet article

Isabelle Morgante
Chargée de Communication chez UCM depuis 2009 et aujourd'hui responsable de la communication digitale. Je veille à mettre en lumière le travail et l'expertise des conseillers du service d'études, toujours au service des entreprises wallonnes et bruxelloises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap