L’animation et la redynamisation du commerce wallon

Au travers du Plan Horizon-Proximité, la région entend donner un nouveau souffle à sa dynamique commerciale. Plusieurs initiatives sont déjà en route. Focus sur deux d’entre elles.

Les cellules de Gestion Centre-Ville (CGV)

Ces 14 asbl sont fondées sur un partenariat public-privé. Elles s’occupent principalement de l’animation commerciale et peuvent intervenir dans les centres-villes de minimum 30.000 habitants. Elles sont donc l’équivalent des Agences de Développement Local dont le périmètre d’intervention se limite aux territoires de moins de 30.000 habitants.

Mais force est de constater que le paysage commercial change, que deux ans de crise épuisent, et que les missions et le fonctionnement de ces gestions centre-ville depuis leur création fin du XXème siècle ne sont plus adéquates. C’est pourquoi le Gouvernement wallon a prévu de revoir ces dispositifs. UCM donne son avis.

  • L’extension des missions des CGV est une bonne chose mais il faudra veiller à ce qu’elles n’empiètent pas sur l’action des autorités communales : elles doivent plutôt travailler en partenariat sur le développement du commerce et des entreprises (en ce compris la lutte contre les cellules vides), du tourisme et du patrimoine, de la culture et du cadre urbain, de la cohésion sociale, du numérique, de la mobilité douce, de l’économie circulaire et du développement durable;
  • L’articulation entre les CGV et les autres dispositifs existants doit être clarifiée : bureaux de commerces, associations de commerçants, etc. Tous doivent avoir une plus-value différente pour le même territoire sur lequel ils opèrent ;
  • La possibilité pour plusieurs centres-villes de se regrouper afin de former une seule CGV est pertinente, à condition qu’un fil conducteur soit clairement établi : la cohérence du bassin de consommation et du bassin de vie doit être de mise (par exemple : il des centres-villes présentant chacun une grande attractivité touristique).

Les communes où sont installées une Gestion Centre-Ville ou une Agence de Développement Local peuvent ainsi faire preuve d’une connaissance accrue de leur territoire, chiffres et dynamiques particulières. C’est un point non négligeable quand on sait que plusieurs appels à projet requièrent une fine connaissance du tissu économique local. Voyez ci-dessous.

Objectif Proximité

Depuis la crise covid, UCM avait plaidé pour que les programmes Créashop se perpétuent. Nous avons été entendus. Entre-temps, le programme Restart Shop destiné aux commerçants sinistrés vient quant à lui d’être prolongé (avant que le suivant ne soit effectif).

Objectif Proximité verra donc bientôt le jour. C’est sans conteste LE projet phare du Plan Horizon-Proximité. Il s’agit de la continuité des programmes Créashop Ville et Créashop Plus.

Pour redéployer le commerce physique dans les centralités urbaines et villageoises de Wallonie, Objectif Proximité sera conçu sous forme d’une prime permettant aux communes d’aider de nouveaux commerçants à s’installer, d’autres à se réinventer.

Les pouvoirs locaux, pour être retenus, devront prouver qu’ils ont déjà travaillé sur les données de leur territoire, établi une stratégie de développement commercial et connaissent ainsi le périmètre sur lequel les primes aux commerces devront se concentrer.

A vos agendas : l’appel à candidatures sera envoyé à toutes les communes wallonnes courant du mois d’octobre.

About Daphné Sior

Convaincue que « le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer », je m’intéresse naturellement aux entrepreneurs, créateurs de valeur dans un monde qui bouge sans cesse. En tant que conseillère au sein du Service d’Etudes et de Lobby, et principalement en charge des matières économiques, j’agis en faveur d’un environnement favorable et d’un soutien (financement et accompagnement) efficace à nos PME !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.