Journée de l’entrepreneur : Merci à vous !

Photo Imagin’Hair/PO Tulkens

UCM a organisé avec Unizo sa première journée de l’entrepreneur à Bruxelles. À cette occasion, plusieurs visites d’entreprises bruxelloises réunissant politiques et entrepreneurs se sont déroulées. Suivez-nous la visite commence ici…

La Journée de l’Entrepreneur a lieu dans le cadre de la « Global Entrepreneurship Week« , une initiative annuelle mondiale par laquelle plus de 170 pays promeuvent l’esprit d’entreprise et encouragent l’entrepreneuriat.

L’idée est de remercier les entrepreneurs pour ce qu’ils apportent à notre économie et de leur permettre de partager et d’échanger avec les politiques sur leur expérience dans le cadre de visites d’entreprise.

1ère étape : une expérience de formation en alternance

Nous nous rendons d’abord au salon de coiffure Imagin’hair avec le ministre de l’Emploi et la Formation Bernard Clerfayt (DéFI). Fort de 30 ans d’expérience, Patrick, le chef d’entreprise nous a fait part de ses nombreuses difficultés pour recruter du personnel qualifié.

Trois employées ont échangé longuement avec le ministre sur leur vécu et leur formation. L’une témoigne : « J’ai dû faire 9 salons avant de trouver le bon. Le 10e m’a permis de me former réellement et de ne plus être dans un rôle d’observation « .

Constat affolant : la formation de base ne prépare pas du tout au monde du travail !

Formation trop courte, manque de pratique, des stages uniquement d’observation, des tuteurs peu impliqués, pas de transmission du savoir, …

Bernard Clerfayt réagit : « Cela pose question sur la formation de base « . Clairement, il y a du pain sur la planche ! La formation en alternance est un outil que nous devons améliorer et soutenir pour les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain.

2e étape : un modèle d’économie circulaire

Ensuite, direction les entreprises MCB Atelier et Mods en compagnie de la secrétaire d’État à la transition économique, Barbara Trachte (Écolo) et des députés bruxellois, Barbara de Radiguès (Écolo) et Christophe De Beukelaer (cdH).

Julien a créé MCB Atelier et ensuite Mods sur base d’un modèle 100 % économie circulaire : conception 3D, réutilisation des matériaux, recyclage, production localisée… L’idée de départ lui vient du secteur culturel où il œuvrait en tant que comédien et décorateur de scène.

Très vite, l’abondance de déchets décoratifs qui n’avaient pas de seconde vie l’a amené à une réflexion de consommation circulaire. Il construit d’abord des décors en bois sur mesure avec MCB Atelier et a imaginé ensuite une structure modulaire durable réutilisable appelée Mods.

Lors de son démarrage d’activité, Julien a rencontré beaucoup de difficultés pour financer son projet : « Je n’ai pas trouvé de financement, j’ai dû lever du capital au niveau familial ». Pour Mods, il a eu un plus de chance et a reçu un subside be.circular. Il a aussi pu compter sur d’autres sources de financement : crowndfunding, business angel et fonds d’investissement.

Il ressort des échanges entre les politiques et l’entrepreneur les éléments suivants : les conditions pour recevoir du capital d’amorçage via Finances.brussels sont trop strictes, l’offre d’aides à destination des entreprises est hyper abondante, au point de ne plus savoir s’y retrouver, et enfin l’existence d’une certaine rigidité concernant les délais de demande de subsides, ce qui entraîne des problèmes de Trésorerie.

À l’année prochaine !

Cette première expérience pour UCM fût très enrichissante. Ces visites ont permis aux représentants politiques et aux entrepreneurs de mieux se comprendre et apprendre l’un de l’autre. En effet, ces rencontres offrent des moments instructifs et inspirants que nous souhaitons certainement réitérer en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.