Coronavirus en Wallonie : 4e vague d’aide économique

ucm-voice-covid19-soutien-wallonie

Un soutien direct en fonction de la perte de revenus, c’est le dernier né du gouvernement wallon.

Alors que l’aide de 3.500€ est disponible depuis le 9 septembre dernier et jusqu’au 15 octobre inclus, la Région wallonne sort à présent du système des indemnités forfaitaires (“one-shot”) et introduit un nouveau mécanisme de compensation financière.

On l’attendait impatiemment cette nouvelle aide qui devait être davantage proportionnelle et ciblée que les précédentes. Objectif : tenir compte de la disparité des situations des indépendants et chefs de PME pour leur apporter un soutien adéquat. Mais cet objectif est-il atteint ?

Pour quels secteurs ?

La liste reprend certains des codes NACE éligibles à la précédente indemnité :

  • 49.310 : transports urbains et suburbains de voyageurs;
  • 49.390 : autres transports terrestres de voyageurs;
  • 56.302 : discothèques, dancings et similaires;
  • 59.140 : projection de films cinématographiques;
  • 74.109 : conception de stands d’exposition;
  • 74.201 : activités photographiques;
  • 74.209 : autres activités photographiques;
  • 77.293 : location et location-bail de vaisselle, couverts, verrerie, articles pour la cuisine, appareils électriques et électroménagers;
  • 77.294 : location et location-bail de textiles, d’habillement, de bijoux et de chaussures;
  • 77.296 : location et location-bail de fleurs et de plantes;
  • 77.392 : location et location-bail de tentes;
  • 79 : activités des agences de voyage, voyagistes, services de réservation et activités connexe;
  • 82.300 : organisation de salon professionnels et de congrès;
  • 90 : activités créatives, artistiques et de spectacle;
  • 93.211 : activités foraines.

Mais en laisse d’autres de côté. Nous pointons du doigt les oublis suivants :

  • les taxis : 49.320;
  • les gîtes de vacances, appartements et meublés de vacances : 55.203;
  • les chambres d’hôtes : 55.204;
  • les hébergements et autres de courte durée : 55.209;
  • l’événementiel sportif : 93.199.

UCM s’inquiète que ces derniers secteurs ne soient pas repris : nous l’avons notifié à l’équipe du ministre de l’Économie, Willy Borsus (MR)

À quelle autres conditions ?

Justifier une perte de chiffre d’affaires de minium 60 % au troisième trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019.

Notre service d’études et de lobby estime qu’une perte de 40 % du chiffre d’affaires aurait été suffisante et davantage en ligne avec la situation des entreprises telle que présentée par l’enquête de la BNB à laquelle UCM a participé : moins 42 % pour l’Horeca qui est pourtant le second secteur le plus affaibli (après l’événementiel)

Quels montants ?

Une indemnité à hauteur de 15 % du chiffre d’affaires avec des plafonds maximum selon le nombre d’équivalents temps-plein :

  • 0 ETP : maximum 3.000 €
  • De 1 à 9 ETP : maximum 6.000 €
  • De 10 à moins de 50 ETP : maximum 12.000 €
  • 50 ETP et plus : maximum 24.000 €

Et les starters dans tout ça ?

Bonne nouvelle pour eux aussi !

Les entreprises et indépendants créés entre le 1er avril 2019 et le 12 mars 2020 auront droit à une indemnité calculée sur base de 15 % du chiffre d’affaires. Et celle-ci ne pourra pas être inférieure à 1.500 €.

En pratique ?

On commence (malheureusement) à connaître la procédure : la demande d’indemnité devra être introduite sur la plateforme lorsque la date sera connue.

About Daphné Sior

Convaincue que « le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer », je m’intéresse naturellement aux entrepreneurs, créateurs de valeur dans un monde qui bouge sans cesse. En tant que conseillère au sein du Service d’Etudes et de Lobby, et principalement en charge des matières économiques, j’agis en faveur d’un environnement favorable et d’un soutien (financement et accompagnement) efficace à nos PME !

2 thoughts on “Coronavirus en Wallonie : 4e vague d’aide économique

  1. Bonjour,

    Ces aides sont bien destinées aux indépendants et petites et moyennes entreprises. Par ailleurs, l’intervention sera majorée : elle passe de 15% de la perte du chiffre d’affaires à 30%.

    Pour connaître les modalités les plus récentes de cette 4ème vague d’aides, vous pouvez consulter l’article suivant : https://www.ucmvoice.be/2020/10/22/wallonie-nouvelles-mesures-de-soutien-pour-les-secteurs-en-crise/

    Bien à vous,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.