Les fédérations parlent aux fédérations

UCM organise son premier « Parlement » à destination de ses fédérations membres. Ce sera l’occasion pour elles d’exprimer leurs préoccupations majeures et d’orienter l’action de leur fédération interprofessionnelle.

Deux sujets principaux sont à l’agenda de cette importante réunion.

Les réformes du marché du travail

La discussion sera coordonnée par les experts du service d’études d’UCM. Ils auront ainsi l’occasion de présenter les grands enjeux du marché du travail wallon en termes de démographie, de taux d’activité et d’activation des chômeurs.

Comment conserver (voire élargir) la population en âge de travailler ? Comment éviter qu’une trop grande part de la population en âge de travailler tombe dans l’inactivité ? Comment faire en sorte que la population active, occupée au travail, soit la plus importante possible ? Telles seront les questions fondamentales qui seront posées aux dirigeants de nos fédérations afin qu’ils nous aident à trouver la ou les proposition(s) convenant le mieux aux indépendants et chefs de PME francophones.

Les problématiques et les pistes de solutions seront évoquées à la fois sous l’ange de nos leviers d’action en Wallonie, mais aussi au niveau fédéral.

Pensions et fin de carrière : vigilance et revendications

Les pensions seront également discutées lors de cette première séance du Parlement UCM.  D’abord pour bien comprendre les améliorations récentes du calcul des pensions. On parle notamment de la suppression du coefficient de correction, mais aussi de l’objectif des 1.500 euros de pension minimum.

Ensuite, il s’agit de se positionner sur les réformes dont une partie du tableau a été dévoilée par Karine Lalieux, Ministre des pensions.  La feuille de route porte peu sur le calcul de la pension. Elle porte davantage sur les conditions de fin de carrière (anticipation, incitants à rester actif, pension à mi-temps).  C’est là un thème qui touche très fortement les indépendants dont la fin de carrière est, dans les faits, beaucoup plus périlleuse que pour leurs salariés ou les fonctionnaires.  Or, UCM voit dans la première feuille de route de la ministre peu d’attentions pour les indépendants. Nos réponses et revendications seront donc sur la table du Parlement UCM.

Les projets de réformes doivent plus clairement viser la transparence, l’équité et davantage de sécurité au moment de la prise de pension. Nous sommes loin du compte.  Le gouvernement fédéral consultera les partenaires sociaux dans les prochaines semaines. UCM s’y prépare très activement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.