Enfin une politique de développement commercial pour Bruxelles ?

Enfin une politique de développement commercial pour Bruxelles ?Un nouveau schéma de développement commercial (SDC) pour la Région de Bruxelles-Capitale, cela fait longtemps qu’on en parle. Et cela devient urgent ! La Région y travaille via son agence Hub brussels, en collaboration avec tous les acteurs de terrain. L’UCM a participé aux  groupes de travail « mobilité et accessibilité des commerces » et « coordination des chantiers ».

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la stratégie 2025 pour Bruxelles qui contient 18 grands objectifs, déclinés en plus de 160 chantiers. La réalisation d’un SDC est un de ces chantiers.

Un schéma de développement commercial, c’est quoi ?

Il s’agit :

  • d’un état des lieux des informations disponibles sur l’activité commerciale et son environnement économique ;
  • d’une feuille de route qui fixe les orientations stratégiques en matière de développement commercial et indique les secteurs d’activité à privilégier ;
  • d’un outil d’aide à la décision politique ayant notamment pour objectif de promouvoir la mixité des fonctions commerciales dans les quartiers et l’équilibre entre la fonction commerciale et les autres fonctions.

17 enjeux pour les commerçants

Hub brussels a défini 17 enjeux répartis sous quatre valeurs : business friendly, urban friendly, admin friendly et people friendly

Quatre groupes de travail ont été lancé et ont eu lieu en 2018 :

  • Chantiers.
  • Le rôle du commerçant dans son quartier.
  • Accès à l’information.
  • Mobilité et accessibilité.

L’UCM était présente dans les groupes « chantiers » et « mobilité et accessibilité » et a fait part de vos inquiétudes et revendications. Vous pouvez être rassurés, tous les acteurs autour de la table (Région, communes, Bruxelles mobilité, Sibelga, Stib, fédérations intersectorielles, etc.) étaient conscients des difficultés des commerçants et souhaitaient une politique qui facilite leur vie et aide le maintien (et développement) des commerces.

Une meilleure coordination et plus de cohérence

De multiples idées sont sorties,  quelques nouveautés mais surtout beaucoup de choses qui existent.

Ce qui ressort à tous les niveaux, c’est le manque de cohérence entre les différentes politiques et de coordination entre les différents acteurs.

Par ailleurs, la question des nuisances est centrale. Comment réaliser des travaux rapidement sans trop de nuisances ? Faut-il aller vite avec un maximum de nuisances ou lentement avec des nuisances modérées ?

La problématique de la mobilité dépasse quant à elle le cadre du développement commercial et est un enjeu majeur à Bruxelles. Nous y avons consacré un article récemment (« Mobilité : constats et propositions »).

En termes de mobilité, il convient d’améliorer l’accessibilité multimodale dans un environnement convivial.  Cela doit être agréable pour le client de se promener dans les quartiers commerciaux tout en étant facilement accessible. Un équilibre doit être trouvé entre les différents modes de transport pour ne pas tomber dans les extrêmes tout au piéton/vélo et tout à la voiture. La question des livraisons est également primordiale.

En termes de chantier, on peut distinguer deux types de chantiers : dans les noyaux commerciaux directement et sur les grands axes qui amènent aux noyaux commerciaux. On a constaté à plusieurs reprises un manque de cohérence par rapport à l’agenda des chantiers « intra » et « extra » communaux.  Comment une commune peut-elle prévoir des travaux dans plusieurs artères commerçantes en même temps?

L’UCM plaide pour davantage de communication, de coordination et de cohérence.

On attend avec impatience le résultat de ces travaux et les réponses qui seront apportées à ces questions complexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.