Plan bruxellois Good Move : Donnez votre avis !

La mobilité à Bruxelles fait à nouveau l’actualité. La problématique est complexe et fait partie des grands enjeux pour notre capitale et pour le futur gouvernement bruxellois. Une grande enquête publique est en cours. L’occasion pour les entrepreneurs bruxellois de faire entendre leur voix.

D’après le baromètre qu’UCM a réalisé en collaboration avec La Libre et publié début mai 2019, on estime à 17 min 34 sec le temps moyen perdu quotidiennement dans les embouteillages. L’usage de la voiture reste le moyen préférentiel pour se déplacer : 86 % des répondants contre 17 % la marche à pied, 14 % le vélo et 13 % le train.

Le projet de plan Good Move a été approuvé par le gouvernement bruxellois en première lecture en avril dernier. Il est le résultat d’une large consultation impliquant tous les bruxellois(es) menée depuis 2017. Une enquête publique plus formelle de 4 mois est actuellement en cours et se déroule du 17 juin au 17 octobre 2019.

8 enjeux urbains – 6 focus – 50 actions

Le plan Good Move a listé 8 enjeux urbains :

  1. CITY : Accompagner le développement régional,
  2. GREEN : Diminuer les impacts des mobilités sur l’environnement,
  3. SOCIAL : Offrir des mobilités qui permettent à tous de se déplacer efficacement et agréablement,
  4. PLEASANT : Concilier les besoins de mobilité avec une bonne qualité de vie pour les habitants,
  5. HEALTHY : Promouvoir des mobilités qui impactent positivement la santé physique et mentale,
  6. PERFORMANT : Concevoir des mobilités favorables au développement socio-économique de la Région,
  7. SAFE : Assurer des mobilités sûres et sécurisantes,
  8. EFFICIENT : Développer des mobilités qui optimisent les ressources.

Ensuite, 6 programmes d’actions stratégiques transversaux –  6 focus – structurent le plan d’actions :
1. les quartiers de vie,
2. les réseaux de mobilité,
3. l’offre de services de mobilité,
4. la demande de déplacements,
5. la gouvernance de la mobilité,
6. le développement des connaissances et du monitoring en matière de mobilité.

Au total, ce sont 50 actions !

Principes consensuels mais…

Vous l’aurez compris, le projet Good Move est une compilation de principes de prime abord consensuels. Pourtant, l’interaction et la combinaison entre ceux-ci n’est pas toujours évidente. Pour analyser les différentes actions, il manque encore beaucoup d’éléments : timing, budget, mise en oeuvre, modalités, mesures transitoires, exceptions, etc.

Prenons l’exemple de la sortie des véhicules diesel à l’horizon 2030 du territoire bruxellois (essence à date indéterminée). Quid des alternatives pour les PME et indépendants? Quid du renforcement et de l’extension des transports en commun? Comment anticiper cette mesure ? L’impact socio-économique pour les entrepreneurs mais également pour les secteurs concernés (énergie, automobile, pétrole, transport routier etc..) est potentiellement très important et ne doit pas être minimisé.

Donnez votre avis !

UCM souhaite l’optimisation des infrastructures existantes via la synchronisation des feux de circulation avec priorité pour le transport en commun en site propre, la mise en place du téléjalonnement, l’instauration d’un mécanisme de lissage de pics de trafic (uniquement à court terme) et le développement de l’utilisation de voitures partagées en ville.

En termes d’offre de transport en commun, l’amélioration de la cadence des transports en commun en visant les zones à forte densité d’entreprises et en veillant à ce qu’ils puissent rouler en site propre lorsque nécessaire, réduire la taille des véhicules afin d’atteindre, notamment, l’objectif visé et créer un véritable Réseau Express Bruxellois (à partir du RER existant) pour compléter le réseau de métro actuel.

Bref,  un juste équilibre doit être trouvé entre le tout à la voiture et le tout au piéton/vélo/trottinette et un plan global doit être adopté avec des alternatives crédibles : RER, métro nord, réseau train urbain S etc… Tout en tenant compte des besoins de mobilité des indépendants et des PME mais aussi de leurs clients. Vaste programme…

Nous vous encourageons à donner votre avis en participant à l’enquête publique avant le 17 octobre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.