Coronavirus : un prêt coup de pouce bruxellois !

Un nouveau train de mesures pour soutenir les entrepreneurs a été annoncé par le gouvernement bruxellois jeudi dernier. Ces mesures sont orientées besoin de liquidité et utilisent tous les outils publics et privés afin d’aider les entreprises à se financer durant cette crise du coronavirus. Analysons cela…

Depuis le début de la crise, UCM se bat sur tous les fronts afin que les entrepreneurs ne doivent sortir des liquidités s’ils n’ont pas de recettes, c’est le principe “No cash in, No cash out”. Nous demandions notamment la mise en place rapide du prêt coup de pouce à Bruxelles, c’est chose faite.

Mobiliser l’épargne privée

Le prêt Proxi (son petit nom bruxellois) est enfin sur les rails! Ce type de prêt, qui vise à mobiliser l’épargne privée au profit des PME via un avantage fiscal, existait déjà en Région wallonne et flamande mais pas à Bruxelles.

L’idée est de viser les citoyens qui sont les 3F : Friends, Family and Fools. C’est une opération win-win qui permet aux PME de consolider leurs fonds propres à coût plus réduit que celui pratiqué par les banques et aux prêteurs de recevoir un avantage fiscal sous forme de crédit d’impôt.

La Région bruxelloise va plus loin que les deux autres Régions avec une limite par emprunteur de 250.000 €, nous nous en réjouissons.

Tandis que le prêteur peut prêter maximum 50.000 € par an avec un maximum de 200.000 €.

Nous avions demandé de la flexibilité quant aux remboursements. Nous avons été entendu, il serait possible de rembourser au choix : par mois, trimestre, semestre, année ou en fin de prêt.

Des outils publics au service des entrepreneurs

Le gouvernement a annoncé une recapitalisation de Finances & Invest.brussels de 160 millions. Ce qui correspond à un triplement de son capital. 26,4 millions seront prioritairement consacrés cette année et l’an prochain à la reprise de l’économie bruxelloise afin de faire face à la crise mais aussi pour soutenir la transition économique. 

Par ailleurs, le gouvernement a décidé de renforcer les microcrédits via BRUSOC (filiale de Finances.brussels) en octroyant des crédits de trésorerie de maximum 15.000 € à taux réduits à destination des indépendants, TPE et structures d’économie sociale. 

Prime de 2.000 € en stand-by

Par contre, nous attendons toujours plus de précisions quant à la prime de compensation de 2.000 € pour soutenir les entrepreneurs et les micro-entreprises (entre 0 et 5 ETP) qui connaissent une baisse significative d’activité en raison des mesures prises pour lutter contre la propagation du Covid-19. Elle a été annoncée le 16 avril et nous ne connaissons pas les modalités et conditions d’octroi. Les entrepreneurs s’impatientent…

Voilà de quoi combler les besoins de trésorerie à court et moyen terme. Ce n’est pas certain que cela sera suffisant.

Nous demandons l’évaluation en fonction de l’évolution de la situation et la prise de mesures renforcées si nécessaire.


UCM vous informe

  • Le communiqué de presse du gouvernement bruxellois sur le nouveau train de mesures (30 avril 2020) : Nouvelles mesures de soutien en Région de Bruxelles-Capitale
  • Découvrez notre foire aux questions “Coronavirus”, elle est continuellement mise à jour sur le site ucm.be.
  • Pour suivre les informations officielles sur Twitter, nous avons créé une liste.
  • Pour les mesures spécifiques aux entrepreneur(e)s wallon(ne)s, rendez-vous sur le 1890.
  • Pour les mesures spécifiques aux entrepreneur(e)s bruxellois(e)s, rendez-vous sur le 1819.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.