Phoenix.brussels : une prime à l’emploi “covid” pour 2021

Petite victoire UCM : durant l’année 2021, les entreprises pourront bénéficier d’une nouvelle aide à l’embauche à Bruxelles. Attention toutefois aux modalités.

La crise sanitaire fait et fera des dégâts sur les emplois dans les PME. A Bruxelles, des milliers de chercheurs d’emploi supplémentaires sont attendus chez Actiris dans les prochains mois. Leur remise à l’emploi rapide est un enjeu de taille pour le Gouvernement bruxellois, qui compte bien inciter les entreprises à ré-embaucher rapidement ces nouveaux arrivants, malgré la crise.

La prime à l’embauche Phoenix.brussels aura cette objectif. Elle répond en partie à notre demande de soutien des emplois dans les petites entreprises en pleine crise sanitaire.

Une aide, trois profils

Concrètement, cette aide financière s’adresse à toute entreprise qui engage un chercheur d’emploi, domicilié à Bruxelles, qui a un des trois profils ci-dessous :

  • Tout chercheur d’emploi, qui a au maximum un CESS (diplôme du secondaire), et qui s’est inscrit chez Actiris entre le 01/04/2020 et le 31/03/2021. Dans ce cas, la prime est de 800€/mois pendant 6 mois.
  • Tout chercheur d’emploi de moins de 30 ans, qui a un diplôme supérieur au CESS, et qui s’est inscrit chez Actiris entre le 01/04/2020 et le 31/03/2021. Dans ce cas, la prime est de 500€/mois pendant 6 mois.
  • Tout chercheur d’emploi qui a travaillé durant les derniers trimestres sous un statut d’artiste (code ONSS 046). Dans ce cas, la prime est de 500€/mois pendant 6 mois.

La demande de prime devra se faire auprès d’Actiris, qui sera chargé du paiement mensuel. L’aide sera proportionnelle en fonction des prestations effectives (chômage temporaire, temps-partiel, etc.).

Une aide sous conditions

Si cette prime est plus que bienvenue en temps de crise, il faudra que l’employeur jauge bien la pertinence d’y faire appel.

En effet, malgré notre demande de souplesse, il y aura des conditions strictes d’embauche pour pouvoir bénéficier de cette prime de crise : embaucher le chercheur d’emploi en CDI ou au minimum avec un CDD de 6 mois. Et sous un mi-temps au moins. Il est ainsi probable que le seuil soit trop haut pour bon nombres d’entrepreneurs qui ne voient pas si loin en temps de crise. Partitulièrement dans les secteurs en souffrance. Dommage.

Il est par ailleurs possible que le chercheur d’emploi engagé soit aussi éligible à l’aide activa.brussels, dont le montant est bien plus intéressant sur la durée (15.900 € sur 30 mois). Comme phoenix.brussels et activa.brussels sont non cumulables, il faudra bien choisir !

Les textes officiels ne sont pas encore disponibles, et des changements pourraient donc encore survenir. N’hésitez pas à prendre contact avec les services d’Actiris ou votre secrétariat social UCM pour plus d’infos !

About David PISCICELLI

Conseiller au service d'études et spécialisé dans les matières sociales (emploi, formation et droit du travail), je défends les intérêts des entrepreneurs et PME dans ces domaines.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.