Indépendant : solide et fragile à la fois !

La Fondation Roi Baudouin vient de publier son deuxième rapport sur la condition de travailleur indépendant. Les professeurs Lambrecht et Van Caillie y tirent les enseignements de la crise. 

C’est la deuxième édition de ce rapport “Propositions pour une politique de soutien aux indépendant-e-s en difficulté”. Les travaux menés par les deux professeurs ont été encadrés par un comité composé avec différentes expertises du terrain, dont UCM.

Douze recommandations cohérentes

Les recommandations sont très variées : crédits-ponts renforcés, droit à l’oubli en cas de faillite, assouplissement du droit passerelle, formation renforcée sur les risques, meilleure information, mentoring,…

Elles s’inscrivent dans une vision assez cohérente d’une responsabilité large sur ce thème :

  • Responsabilité individuelle de bien préparer son projet entrepreneurial ;
  • Responsabilité des acteurs chargés d’accompagner les indépendants ;
  • Responsabilité politique et administrative.

Tout cela chargé d’une prise de conscience encore plus vive après deux années de crises :

“Aux problèmes de liquidités et de risque de faillite viennent s’ajouter d’autres difficultés spécifiques aux indépendants : déni ou refus d’accepter sa situation, sentiment de solitude exacerbé, besoin d’accompagnement à la fois professionnel et psychique, difficulté à trouver facilement l’information relative aux aides disponibles… Autant d’obstacles qui peuvent constituer de vrais risques en termes de pauvreté“, Fondation Roi Baudouin, juin 2022.

Droit passerelle souple et systématique

En matière de droit passerelle, le rapport se fait le relais d’une série de recommandations développées au sein du Comité de gestion du Statut social (INASTI) dans son rapport de mars 2022 :

  • Rendre une prestation possible à chaque événement (cessation) ;
  • Permettre certains cumuls avec d’autres prestations sociales ainsi qu’en période de redémarrage ;
  • Etre prêt avec un dispositif stable (de droit passerelle pour baisse de chiffre d’affaires) en vue de prochaine crise.

Voilà déjà un chapitre complet du rapport de la Fondation qui fait ces jours-ci l’objet de discussions au gouvernement fédéral. David Clarinval met un avant-projet de loi sur la table. UCM marque son plein soutien.

Soutien financier, organisationnel et psychologique

Un des fils rouges du rapport de la Fondation est le besoin d’une offre de conseils et soutiens de type non seulement financier (crédits-ponts,…) mais aussi organisationnel (mentoring, label de connaissance en gestion,…) et mental (intégration d’aide psychologique, coaching…).

Cette pluridisciplinarité des réponses à donner aux indépendants en difficultés fait l’objet d’un cycle sans fin de redécouverte. C’est une bonne chose que les Pr. Johan Lambrecht et Didier Van Caillie le pointe à nouveau :

Il faut des psychologues dans les institutions d’aide au financement des entreprises en difficultés, il faut aussi une approche globale et psychologique dans les CPAS, etc.

Et c’est aussi cette pluridisciplinarité que nous devons promouvoir quand on s’attaque à la prévention du burn out chez les indépendants. Le bien-être pour l’indépendant dépend de la santé économique, financière et organisationnelle de sa boite, tout autant que des bonnes pratiques de santé physique (sommeil, alimentation,…) et mentale. Des projets-pilotes dans ce sens seront portés ces prochains mois par UCM et le CESI.

Merci à la Fondation pour le bon terreau proposé pour de nouvelles améliorations de la vie des travailleurs indépendants !

About Renaud FRANCART

La sécurité sociale des travailleurs indépendants reste un levier important pour développer l'entreprenariat. J'écris ici, avec le Service d'Etudes, pour défendre les intérêts des indépendants en matière de pensions, de droit passerelle, d'assurance maladie-invalidité,... N'hésitez pas à réagir et à commenter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.