#Improver, des idées par et pour les indépendants

L’UCM accueille avec le plus grand intérêt les résultats de ce grand brainstorming sur le statut social des indépendants. Quinze idées lauréates qui nous renforcent dans nos revendications.

Le Statut social a 50 ans. À l’occasion de la campagne « Happy independent’s year » organisée toute cette année par l’Institut national  d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti) avec le soutien du ministre Denis Ducarme (MR), les indépendants ont été invités à participer à une opération de partage d’idées.  Que faut-il améliorer ? Sur quel plan vous sentez-vous encore trop en insécurité ? Une proposition innovante ?

40 idées, des milliers de likes

L’enquête a été clôturée le 31 août 2018, et la participation est un succès.  Le ministre s’est vu remettre le dossier, reprenant les 15 idées les plus appréciées. L’aperçu complet est disponible sur happyindependentsyear.be

Premier enseignement/message : les indépendants sont principalement préoccupés par les situations de perte de revenus et par le moment où ils devront cesser leurs activités.

Une série de demandes recueillent plus de 50 « likes », pour des indemnités de mutuelle proportionnelles aux revenus, pour l’assurance de continuer à être couvert pour les soins de santé, pour une couverture « droit passerelle » (petit chômage) plus étendue, … Aussi, bien entendu, pour une meilleure pension.  Sur ce dernier point, les indépendants aimeraient également davantage de proportionnalité. Aujourd’hui, les pensions sont quasi-forfaitaires (plafonnement à +/-1.500 €/mois).

Ces résultats font très fortement écho aux conclusions déjà très claires du  Grand baromètre annuel de la sécurité sociale des indépendants menée par UCM depuis trois ans.

Marre d’être sous-considéré(e)s

Outre ces attentes, les idées placées dans #Improver par les travailleurs indépendants reflètent un certain ras-le-bol.

Un ras-le-bol face aux lourdeurs de cette grande machine de la sécurité sociale qui tient trop peu compte de leurs moyens financiers. Notamment au début de l’activité ou au sortir d’une maladie. Par exemple, ils sont près de 100 à relever que c’est insensé d’encore réclamer des régularisations de cotisations aux héritiers de l’indépendant décédé.  

Le message global est clair : il fait encore travailler la simplification du statut. Objectif : coller davantage à la réalité des indépendants.

Un autre ras-le-bol ou plutôt une certaine lassitude ressort de ce « brainstorming » par rapport à l’absence de certaines couvertures. Si le congé de paternité n’est pas existentiel pour le père indépendant, pourquoi au fond n’y aurait-il quand même pas droit ?  Et pourquoi pas des chèques, comme ceux dont bénéficient les entreprises pour leurs salariés et dirigeants (chèques repas, éco-chèques) ? Toutes ces idées ouvrent l’esprit.

Rendez-vous ces prochains mois avec nos revendications fortes

Récapitulons. Pour préparer nos revendications à l’attention des partis politiques, nous avons :

  • cet exercice #Improver,
  • le Grand baromètre déjà évoqué,
  •  l’étude sur l’assurance-maladie que nous avons menée pour l’Inami en 2017,
  • celle sur la situation des « parents et indépendants » menée avec la Ligue des Familles,
  • tous les retours de terrains que nous recueillons aussi via notre Caisse d’assurances sociales et notre Guichet d’entreprises,
  • sans oublier les échanges que nous avons en cette année dans le cadre de l’opération #mémorandum19….

Bref, nous ne manquons pas de matière pour nourrir le mémorandum UCM. Merci aux entrepreneurs qui prennent le temps de nous faire part de leur vécu. Affaire à suivre notre blog UCMVoice.

 

 

 

About Renaud FRANCART

Actif dans la sécurité sociale des travailleurs indépendants, mon expertise porte notamment sur les obligations sociales des indépendants, sur les pensions (réformes et prometteur système à points), l'assurance maladie-invalidité, les allocations familiales, ou encore les assurances complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.